Classe 3 (Internationale) - Obéissance


Exercices et coefficients :

 - Absence assise en groupe, conducteur hors vue - 2 min : Coef. 2 - 20 points

 - Absence couchée en groupe, conducteur à vue et rappel - 1 min  : Coef. 2 - 20 points

 - Suite au pied, sans laisse : Coef 3 - 30 points

 - Blocage debout, assis et couché pendant la marche : Coef 3 - 30 points

 - Rappel avec blocage debout et couché : Coef 4 - 40 points

 - Envoi en avant, debout au cône et couché dans le carré : Coef 4 - 40 points

 - Rapport d’objet directionnel : Coef 3 - 30 points

 - Envoi en avant autours d'un cône, positions, rapport d'objet et saut de haie : Coef 3 - 30 points

 - Odorat et Rapport : Coef 3 - 30 points

 - Positions à distance (assis, debout, couché - 2 fois) : Coef 4 - 40 points

 

Résultats :

Qualificatif "Excellent": 320 à 256 points,
• Qualificatif " Très bon": 255,50 à 224 points.
• Qualificatif " Bon ": 223,50 à 192 points.
• Qualificatif " Non Classé " -192 points.

 


Les exercices


  Absence assise en groupe pendant 2 minutes          [Coeff . 2] Conducteurs hors de vue.

 

L’exercice commence quand tous les conducteurs du groupe sont alignés, à environ 4 m de distance les uns des l’autres avec leur chien en position de base et que le commissaire annonce  « l’exercice commence ». L’exercice se termine (Partie 1) quand les conducteurs sont retournés dans le ring, face à de leur chien, à une distance d’environ 10 mètres et que le commissaire annonce “exercice terminé”.   Les chiens sont assis en position de base sur une ligne à une distance d’environ 4-5 m l’un de l’autre. Sur ordre, les conducteurs quittent leur chien et vont se cacher pendant 2 minutes. La période de 2 minutes débute quand tous les conducteurs sont cachés. Quand les 2 minutes sont écoulées, les conducteurs sont invités à revenir sur le terrain et à s’immobiliser. Ils sont ensuite inviter à marcher et à se placer face à leur chien, à 10 m environ. La partie 1 est terminée.


    Absence couchée                  [Coeff . 2] pendant 1 minute et Rappel  

 

la partie 2 commence.
 
Le commissaire commence la seconde partie de l’exercice. Il est demandé aux conducteurs de demander « couché » à leur chien un par un de la gauche vers la droite. Ils seront couchés pendant une minute et ensuite rappelés au pied du conducteur un par un de la droite vers la gauche. Le rappel sera fait uniquement sur autorisation du commissaire. Le commissaire se déplacera vers le chien suivant seulement après que le chien précédent ait pris la position de base, à côté du conducteur.


      Suite au pied                                                                             [Coeff . 3]

 

La suite au pied est réalisé à différentes allures, au pas normal, lent et rapide avec des ¼ de tour, des ½ tours et des arrêts. Le chien doit également être jugé quand le conducteur avance ou recule de 2 ou 3 pas sur un arrêt, et quand le conducteur fait des quarts de tour et des demi-tours sur des arrêtes. Le chien sera également évalué sur une marche en arrière d’environ 5-10 m (15-30 pas). Le commissaire dit quand commencer et quand s’arrêter. pendant les pas arrière, si le chien ne reste pas parallèle au conducteur, 1 à 2 points seront déduits. Les directives générales décrivent de manière plus détaillée au pied.
 


             Debout, assis et couché pendant la marche                            [Coeff .2)

 

Tout en marchant le conducteur commande au chien, sur ordre du commissaire, au chien de prendre la position debout, assis et couché. L’allure devrait être un pas normal. Il devrait y avoir un virage à gauche et un virage a droite. 
 


                Rappel avec blocage “Debout” et “Couché”                      [Coeff . 4]
 

Le chien est placé en position couchée et le conducteur marche environ 30-35 m dans la direction indiquée. Sur ordre du commissaire, le conducteur rappelle le chien. Quand le chien à parcouru environ le tiers de la distance, le conducteur commande à son chien de se bloquer « debout ». Lorsque cela lui est indiqué, le conducteur rappelle le chien à nouveau. Lorsqu’il a couvert environ 2/3 de la distance, il est  ordonné au chien de se « couché ». Après le second arrêt et sur ordre du commissaire, le conducteur rappelle son chien en position de basse. Le commissaire dit seulement au conducteur quand rappeler son chien. Le conducteur décide à quel moment donner les commandements de blocage à son chien au niveau des marqueurs. Commandements verbaux et gestes de la main peuvent être et geste de la main peuvent être mélangés de telle sorte qu’un ordre verbal peut être utilisé pour une position et un geste pour l’autre, mais ils ne peuvent être utilisés simultanément. Le nom du chien peut être combiné avec l’ordre de rappel, mais le nom et le commandement doivent être liés et ne pas donner l’impression d’être 2 ordres séparés.


                 
         Envoi  en avant avec directions, couché et rappel               [Coeff . 4]

 

  Le conducteur envoie le chien dans un cercle et lui demande de se bloqué debout dans le cercle. Le cercle fait 2 m de rayon et son centre est à environ 10 m du point de départ. Après que le chien se soit bloqué environ 3 secondes dans le cercle, le conducteur est autorisé à diriger le chien dans un carré . Le chien doit se rendre dans le carré par le chemin le plus court et doit rentrer dans le carré par devant.Lorsque le chien à atteint le carré, le conducteur commande au chien soit de se bloquer en position debout  puis de se  couché ou directement de se couché.Quand on le lui demande, le conducteur marche dans la direction du chien. Lorsque le conducteur arrive à une distance d’environ 2 m du chien il lui est demandé de tourner et après environ 10 m de tourner encore, afin de revenir vers le point de départ. Après environ 10 m encore, il est demandé au conducteur de rappeler le chien tout en continuant de marcher vers le point de départ. Quand il a atteint le point de départ, il lui est demandé de s’arrêter.


           Rapport d’objet directionnel     [Coeff . 3]

 

 Trois apportables en bois sont placés sur une ligne à environ 5 m l’un de manière à être vus facilement.  Le point de départ est situé à environ 20 m de l’apportable central. Le conducteur envoie le chien dans un cercle et lui demande de se bloquer debout dans le cercle. Après environ 3 secondes, il est demandé au conducteur de dirigé son chien vers l’apportable de gauche ou de droite, désigné par tirage au sort, et Le chien doit rapporter et le rendre correctement.


      Tourne autour d’un cône, positions,              [Coeff . 4] Rapport d’objet et saut de haie .

 

 Un cône bien visible d’environ 40 cm de haut se trouve à une distance d’environ 20 m du point de départ. Deux haies (une fermée avec des planches, et une ouverte avec une barre) sont situées à environ 5 m du point de départ et à 5 m l’une de l’autre.
  Le conducteur se tient au point de départ avec le chien en position de base. Le commissaire annonce le début de l’exercice et va placer les apportables environ 5 m derrière les haies. Sur autorisation, le conducteur envoie son chien faire le tour du cône. Quand le chien a clairement fait le tour cône et revient d’environ 2 m vers son conducteur, mais n’a pas dépassé la ligne imaginaire entre les apportables, le conducteur commande à son chien de s’arrêter dans la position désignée par le juge. Un commandement  verbal et un geste simultané peuvent être donnés. Après environ 3 secondes, le commissaire informe le conducteur quelle direction à été tirée au sort et demande au conducteur de commander son chien afin qu’il ramène le bon apportable, saute la bonne haie et revienne en position de base.


   Odorat et rapport      [Coeff . 3]

 

Le conducteur se tient debout au point de départ avec son chien en position de base et le commissaire annonce le début de l’exercice et le commissaire annonce le début de l’exercice et  donne au conducteur un petit bois , qui a été marqué au préalable d’une identification. Le conducteur peut garder l’objet en mains pendant approximativement 5 secondes. Le chien n’est pas autorisé à toucher ou sentir l’objet à cette étape. Le commissaire demande au conducteur de rendre l’objet et de se retourner. Le commissaire va placer l’objet du conducteur, sans le toucher, avec 5 à 7 objets identiques au sol à environ 10 mètres du conducteur. Le commissaire place les 8 à 7  autres objets à la main et donc les touches. Il est demandé au conducteur de se retourner et à commander au chien de rapporter l’objet identifié du conducteur. Le chien doit trouver l’objet du conducteur, le rapporter et le donner au conducteur selon les directives générales.