Classe 1 - Obéissance


Exercices et coefficients :

 - Absence assise en groupe, conducteur à vue : Coef. 3 - 30 points

 - Suite au pied, sans laisse : Coef 3 - 30 points

 - Blocage debout pendant la marche : Coef 3 - 30 points

 - Rappel simple : Coef 3 - 30 points

 - Blocage assis ou couché pendant la marche : Coef 2 - 20 points

 - Envoi en avant, couché dans le carré : Coef 3 - 30 points

 - Rapport d’objet : Coef 4 - 40 points

 - Positions à distance (assis, couché - 2 fois) : Coef 3 - 30 points

 - Saut de haie : Coef 3 - 30 points

 - Envoi en avant autour d'un cône et retour : Coef 3 - 30 points

 - Impression générale : Coef 2 - 20 points

 

 Résultats :

Qualificatif "Excellent": 320 à 256 points, accès en classe 2 d'Obéissance après 2 "Excellent".
• Qualificatif " Très bon": 255,5 à 224 points.
• Qualificatif " Bon ": 223,50 à 192 points.
• Qualificatif " Non Classé " < 192 points.

 


Les Exercices


 

Absence assise en groupe pendant 1 minute (10 points) conducteur à vue

 

 

 

 

 

Les conducteurs quittent leur chien et vont se placer à environ 25 m dans le ring et se tournent face à leur chien. Quand 1 minute est passée, ils retournent à leur chien, dépassent leur chien à 0,5 m, et s’arrêtent à environ 3 m derrière leur chien après quoi le conducteur est autorisé à retourner à côté de son chien.

 


 

                     Suite au pied (30 points)

 

 

 

 

 

La suite au pied est testée au pas normal avec ¼ de tour à gauche et à droite, des ½ tours et des arrêts. La suite au pied est aussi réalisée au pas rapide mais avec seulement des ¼ de tour droite. Le chien peut aussi être jugé quand le conducteur avance ou recule de 2 ou 3 pas.

 

 

 

 


           Debout pendant la marche (30 points)     

 

 

Le conducteur et le chien quittent leur point de départ en ligne droite, au pas normal. Après environ 10 m, sans s’arrêter, le conducteur commande à son chien de rester debout et le chien doit s’arrêter immédiatement. Le conducteur marche encore environ 10 m (lieu indiqué par exemple un marqueur ou un cône), fait ½ tour et s’arrête face au chien. Après environ 3 secondes, et autorisation du commissaire, le conducteur retourne vers le chien selon un trajet parallèle à celui pris pour le quitter, dépasse le chien à une distance d'environ 0,50 m, sur sa gauche, fait demi-tour quand il a dépassé le chien , retourne à coté du chien et le commande en position de base.

 


 

            Rappel (30 points)

 

 

 

Le conducteur commande au chien de ce coucher (sur l’autorisation du commissaire) et commence à marcher (à l’autorisation du commissaire) 20-25 m dans la direction indiquée vers la place indiquée et fait demi-tour (indépendamment). Sur autorisation du commissaire, le conducteur rappelle le chien.

 


 

         Assis ou couché pendant la marche (20 points)

 

 

 

Le conducteur et le chien quittent leur point de départ en marchant le long d’une ligne droite au pas normal. Après environ 10 m, sans s’arrêter, le conducteur commande au chien de s’assoir / se couché et le chien doit s’asseoir/se coucher immédiatement. Le conducteur marche environ 10 m (lieu indiqué par exemple par un marqueur ou un cône), fait demi-tour face au chien. Après environ 3 secondes, sur autorisation du commissaire, le conducteur retourne vers le chien selon un trajet parallèle à celui pris pour le quitter, dépasse le chien à une distance d’environ 0,5 m, sur sa gauche, fait demi-tour quand il a dépassé le chien de (1 à 2 m), retourne à côté du chien et commande en position de base.

 

 


 

    Envoi en avant dans carré, avec couché (30 points)

 

 

Lorsque le commissaire l’autorise, le conducteur dirige le chien dans un carré de 3m x 3m qui est situé à environ 15 m du point de départ. Le chien doit se rendre dans le carré par le chemin le plus court et doit rentrer dans le carré par devant.

Lorsque le chien a atteint le carré, le conducteur commande au chien soit de ce bloquer en position debout puis de se couché ou directement de se couché. Si est demander au chien de se bloquer, la 

position debout doit être claire et stable, avant que la position couchée soit donnée. Quand on lui demande, le conducteur rejoint son chien et le commande (après autorisation du commissaire) en position de base.

 


 

               Rapport d’objet (40 points)

 

 

Le commissaire Annonce le début de l’exercice et remet au conducteur l’apportable en bois. Le conducteur envoie l’apportable sur autorisation du commissaire à une distance d’au moins 10 m environ. Lorsqu’il y est invité, le conducteur commande au chien de rapporter l’apportable.

 


 

         Positions à distance, assis/couché, 4 changements (30 points)

 

 

Le chien doit changer de position 4 fois (Assis/couché) selon les commandements du conducteur tout en restant à sa place d’origine. Le conducteur quitte le chien et va à une place désignée à environs 5 m devant le chien, face au chien. Le commissaire montre au conducteur l’ordre dans lequel le chien doit changer de position à l’aide d’un panneau où les positions sont écrites.

 

Après la dernière commande couché, le conducteur retourne au chien et lui commande de s’assoir.

 


 

          Rappel avec saut de haie (30 points)

 

 

Le conducteur est placé devant une haie à une distance d’environ 2-4 m (au choix du conducteur) avec le chien en position de base. Le commissaire annonce le début de l’exercice et demande au conducteur de laisser son chien assis devant la haie. Le conducteur se rend de l’autre coté de la haie (à environ 2-4 m) et rappelle le chien pour qu’il saute à l’autorisation du commissaire. Le chien doit sauter et prendre la position au pied.

 


 

     Envoi autour d’un cône et retour (30 points)

 

 

Le conducteur se place avec le chien en position de base face à un cône, d’environ 15-40 cm de haut, à une distant d’environ 10 m. Le conducteur envoie le chien courir autour du cône à partir du point de départ. Le chien doit courir faire le tour du cône et revenir au conducteur se mettre en la position de base.

 


 

                              Impression générale

 

 

 

Quand on juge l’impression générale, la volonté du chien à travailler et à obéir aux commandements est essentielle. L’harmonie et la précision sont aussi importantes que le côté naturel des mouvements du conducteur et son chien. Pour obtenir une bonne notation le conducteur et son chien doivent faire équipe, montrer un plaisir mutuel de travailler ensemble et faire preuve de sportivité. Le comportement pendant et entre les exercices influence la note d’impression générale.